Our ecological approach

Consommer moins en privilégiant des liaisons directes et des avions plus économes

Les transports traditionnels (la voiture, le train, l'avion), imposent de suivre des routes et très souvent des correspondances, qui sont très loin de la ligne droite entre le point de départ et l'arrivée. Avec Air Affaires, vous organisez des vols directs de votre point de départ au point d'arrivée le plus proche de votre rendez-vous. Cela fait économiser jusqu'à 40 % par rapport à un trajet conventionnel.

Par ailleurs, contrairement aux idées reçues, les avions légers consomment sensiblement moins par passager que les avions de grande capacité utilisés par l'aviation commerciale. Progressivement, les coûts d'homologation étant beaucoup moins coûteux, les avions légers bénéficient de nouvelles technologies plus rapidement, à la fois concernant l'équipement à bord, et la motorisation.

Inciter à limiter les déplacements uniquement quand ils ont un réel enjeu

L'aviation grand public “low cost“ s'est développée ces dernières années rendant accessible des déplacements à prix cassés, permettant des déplacements de loisirs coûtants moins cher qu'un week-end à proximité de chez soi, engendrant ainsi des impacts écologiques lourds, pour une plus-value économique faible.

Notre conviction est de permettre le développement de l'aviation d'affaires à un prix accessible, permettant l'organisation des déplacements à enjeux économiques de manière responsable. Le coût de l'aviation d'affaires étant sensiblement supérieur à celui de l'aviation grand public et utilisée par les entreprises, les déplacements à faible valeur ajoutée ont peu de chances d'avoir lieu par ce moyen.

Compenser le CO2 des déplacements effectifs

Lorsque les déplacements ont effectivement lieu, nous allons permettre aux membres d'ici fin 2019 de compenser le carbone émis de manière volontaire en achetant des arbres qui seront plantés par la société Ecotree, avec une totale traçabilité de leur existence et de leur croissance.

Un des enjeux majeurs de transport aérien est bien évidemment la réduction de la pollution et de l'émission de CO2, tous deux liés à la consommation de carburant.

Air Affaires a construit son concept en intégrant dès le départ l'enjeu écologique au coeur de sa plateforme autour de 6 axes :

  • Consommer moins en privilégiant des liaisons directes et des avions plus économes
  • Permettre le désenclavement des régions et le maintien de l'emploi en local
  • Inciter à limiter les déplacements uniquement quand ils ont un réel enjeu
  • Mutualiser les déplacements planifiés
  • Compenser le CO2 des déplacements effectifs
  • Participer activement à l'avènement de l'aviation électrique et solaire

Nous sommes convaincus que la révolution écologique viendra d'abord par l'aviation légère et que l'aviation sera à terme le moyen de transport le plus propre, limitant les besoins en infrastructure et la concentration des emplois dans les grandes métropoles.

Permettre le désenclavement des régions et le maintien de l'emploi en local

L'un des objectifs principaux du lancement de Air Affaires est le désenclavement des régions pour permettre aux entreprises de conserver leur siège social et de développer leurs activités en région. Les régions bénéficient d'atouts considérables mais leur isolement est un frein notoire à leur développement économique.

Le développement de l'aviation d'affaires permet de désenclaver ces régions, sans aucun investissement complémentaire en infrastructure, et à un coût accessible aux petites entreprises. Cela permet d'éviter la concentration naturelle des activités économiques dans les grandes métropoles, et ainsi d'encourager la consommation et l'emploi local.

Mutualiser les déplacements planifiés

Grâce à l'approche en mode Club, Air Affaires ambitionne de mutualiser les déplacements de ses membres pour éviter des sièges vides qui pourraient être utilisés par d'autres membres du club. Ainsi, un membre organisant un déplacement peut s'il le souhaite ouvrir gratuitement les places restantes aux autres membres.

Participer activement à l'avènement de l'aviation électrique et solaire

De multiples projets ont vu le jour ces dernières années visant à transformer le mode de propulsion des avions légers grâce à l'électrique et au solaire. Des avions sont d'ores et déjà en homologation, et leur commercialisation effective aura lieu d'ici quelques années. Cette mutation de l'aviation légère va lui permettre d'être le moyen de transport le plus écologique, alliant des énergies renouvelables, un nombre de kilomètres parcourus le plus faible, un besoin en infrastructure très modéré, et un temps de transport inégalé. Air Affaires va participer à cette révolution en incitant les propriétaires d'avion, et les compagnies aériennes disposant d'avions de faible capacité, à acquérir ce nouveau type d'aéronefs.